Dernier veau de la saison

Le 10 juin, livraison du dernier veau de la saison

troupeau_de veaux et vaches

Le prochain veau, qui sera le dernier avant l’automne, promet d’être un gros pépère.

Jusqu’à présent, chaque mère élevait deux veaux, le sien et un veau adoptif, afin d’absorber l’importante quantité de lait des vaches normandes réputées très bonnes laitières. Jusqu’à l’âge de deux mois, un veau consomme de 5 à 7 litres par jour alors que sa mère en produit plus d’une quinzaine.

Depuis quelques mois déjà, je ne fais plus adopter de veau ! Pourquoi ? Parce qu’en mettant la jeune mère avec d’autres mères et leur veau plus âgé, j’incite chaque veau à téter toutes les mamelles, permettant ainsi d’absorber le surplus de lait des jeunes mères. Une mère peut être tétée par quatre veaux en même temps. Notre dernier veau de la saison a donc bien profité de ce système et promet déjà de donner une viande très persillée.

Les veaux ruminent du foin, de l’herbe ou de la paille. L’action de ruminer va leur permettre de fixer notamment le fer, qui viendra au fil des jours colorer sa viande.

La viande de veau est conditionnée en colis de 5 kg, dans lesquels on trouve : un rôti, des escalopes, des côtes, des grenadins pour environ 2/3 du poids et de la blanquette ou du sauté pour le 1/3 restant.
Les colis de veau seront disponibles à la ferme dès le vendredi 10 juin à 15h30 ou sur le marché de Nogent-le-Rotrou.

Pour passer vos commandes, envoyez un mail à contact@fermeduvalprimbert.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *